Skihütte Erbs, Elm

En partant de Weisstannen, le chemin semblait idyllique. Des petits sentiers qui se profilait après la route de graviers. Quelques vaches puis le fameux panneau Wanderweg accroché sur un poteau télégraphique… C’est en prolangeant un chemin entre “promenade de vache” et éboulis que nous sommes arrivés dans une pente abrupte, cela avec de moins en moins de signalétiques claires.

A l’approche des crêtes infranchissables, nous rebrousserons chemin par deux fois, avant de décider de traverser une clôture dont les traces semblent indiquer un passage. Nous finirons quelques heures plus tard dans un alpage avec la certitude d’avoir emprunter le mauvais chemin, un chemin abandonné depuis longtemps. Nous devrions être juste en dessous du Foopass et nous sommes en dessous du Risetenpass. Le panneau indique 4h50 pour rejoindre Matt, au lieu des 3h pour rejoindre Elm…

A bout de force nous passerons la nuit au sommet du Col. Agréablement, le temps est parfait. Il ne fait pas froid, peu de vent et nous avons la possibilité d’installer notre campement dans un encaissement.

Au petit matin, nous nous réveillons dans un épais brouillard. Il fait froid et l’humidité pique à travers nos vêtements. Mais après une nuit de 12 heures, nous tenons une forme olympique ! Le chemin est bien plus escarpé dans la descente, chaque pas compte lorsque le sol glisse. Attentif nous descendons lentement vers un autre alpage dont nous devinons la présence de vaches au bruit des cloches.  A mi-parcours, le ciel se décharge de son eau, il pleut. Heureusement, le chemin est plus sécurisé et surtout très bien indiqué.

Made with Love @ 2017 Samuel Monnard