Il pleut, il pleut et pleut encore

lory_oiseau_australie

Depuis quelques temps, dans le Queensland, le temps est à la pluie. Avec la température qui avoisine les 25°, l’air est d’autant plus humide. Nous sommes loin des 38° habituel à l’Australie! Dans la petite roulotte au fond du jardin, Sofia est transi de froid. Le moindre déplacement au toilette ou à la ferme se transforme en parcours du combattant. De toute manière, comme elle dit, tu es trempé. Qui plus est, l’herbe est haute.

Hier, la petite poule rousse s’en est allée. Elle avait quelle âge ? Bien quelques années, elle n’était plus très jeune. Elle a juste eu le temps de faire la connaissance de Sofia et puis elle a rejoint la lignée des réincarnations animales.

Et puis, il y a un nouvel habitant à la ferme, un bébé oiseau. Elle s’appelle Lory et il est intéressant de l’observer un moment. Elle est bien mieux dessus la cage que dedans, première chose amusante. Et puis, sur la cage, il semble esquisser des pas de danses, avant d’abattre son bec sur les barres de la cage. Quelques fois, il monte sur les doigts de Sofia. Quand il ne le veut pas, il monte son aile comme s’il voulait dire : “je suis occupé, un moment s’il-te-plaît”.

Chaque moment, quelque soit le lieu, est un véritable apprentissage de l’impermanence. Tout change. Tout cela semble d’autant plus fort, lorsque nous vivons dans le mouvement, le voyage.

Sofia, je t’envoies mes bonnes pensées, toi qui par tes histoires, me renvoient à mes nouveaux rêves de voyage !

Made with Love @ 2017 Samuel Monnard