Qu’en est-il de Samuel ?

roulotte_04_fevrier_2012

J’oublie parfois le thème de mon blog, au point de parler de tout et de rien… Pourtant il y a quelques mois, j’ai pris la décision de vivre dans une roulotte et d’y passer l’hiver. Nous y revenons.

C’était un jour de septembre lorsque j’ai commencé à y vivre 24/24 heures. Nous sommes en février, donc environ 4 mois, 120 jours.

Que dire de cette vie ? Certains jours, je ne me rends plus compte, je vaques à mes occupations, etc. Mais certains jours, je fais juste un “dézoomage” histoire de voir par mes propres yeux, que cela n’a rien de normal et j’en deviens euphorique. Me vient alors quelques mots “je vis dans une roulotte” et un rire accompagne la prise de conscience.

Cependant, j’accumule une deuxième angine. Ce qui n’est pas tant une bonne chose ! J’ai du prendre la décision de dormir en dehors de la roulotte, mais juste quelques jours, car j’y tiens à cette vie hors du monde.

Et puis, ces derniers jours, je réalise que la porte et la fenêtre ne sont pas étanches. Le vent froid s’y engouffre. Je l’ai remarqué un matin lorsqu’au pied de ma porte il y avait de la neige et que sous la fenêtre s’était créé des petits glaçons. Tout cela m’a amené à rajouter une couche de couverture sur la porte et en dessous de la fenêtre. Mode bricolage “temporaire” en action !

Made with Love @ 2017 Samuel Monnard